« Watch & Jewellery Initiative 2030 », un pacte mondial initié par Cartier et Kering

C'est avec le Responsible Jewellery Council que Cartier et Kering ont décidé de créer un pacte joailler et horloger, ouvert à tous les acteurs de la filière souhaitant faire avancer la cause d'un luxe plus éco-responsable.


Tous sont donc invités à s'allier à l'initiative qui se veut mondiale, et à s'engager sur de multiples objectifs regroupés en trois thèmes : renforcer la résilience climatique, préserver les ressources et favoriser l'inclusion. Il s'agit d'objectifs ambitieux : mettre en place un système d'approvisionnement respectant les écosystèmes, ou réduire au maximum l'exposition des travailleurs aux produits chimiques, par exemple.


L'objectif principal reste la diminution des émissions de gaz à effet de serre : l'industrie de l'or est considérée aujourd'hui comme l'une des plus polluantes, générant chaque année environ 126 millions de tonnes de CO2, causant des déséquilibres environnementaux car son extraction nécessite des substances toxiques tels le cyanure et le mercure, qui polluent les écosystèmes. De nombreuses questions éthiques sont également soulevées dans le cadre du pacte : le cyanure génère des acides toxiques pour les populations, qui peuvent connaître des problèmes de santé ou n'avoir d'autre choix que de quitter leurs terres.




Le Responsible Jewellery Council a un rôle prépondérant dans la mise en place de cette initiative, puisqu'il accompagnera les marques dans leur engagement, ainsi que le Science Based Target, qui aidera les entreprises à réduire leur empreinte carbone en s'adaptant aux spécificités de chacun.





Il est intéressant de voir qu'il ne s'agit pas d'un engagement pris par une Maison ou un groupe seul, mais une initiative co-construite par des acteurs concurrents du secteur, conscients que les engagements éco-responsables ne sont pas une vitrine mais une nécessité, et que l'effort doit être collectif pour être utile. "Nous pensons que nous engager collectivement dans un ensemble commun d'objectifs environnementaux quantifiés en se concentrant sur quelques thèmes est la meilleure manière d'avoir un impact", a ainsi affirmé Jean-François Palus, Directeur Général délégué de Kering.


Réalisé par Pauline Paris