Ruinart : Maison très engagée

À travers cet article, vous découvrirez l'histoire de Ruinart, Maison de vins et spiritueux la plus ancienne détenue par le groupe LVMH. Ruinart est extrêmement transparent sur ses engagements responsables et principalement environnementaux.



Champagne et RSE :


L'industrie des vins et spiritueux est très florissante, en effet son chiffre d'affaires en 2020 était de 9,1 milliards d'euros. Aujourd'hui, la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est au coeur des actions et décisions stratégiques prises par les entreprises. L'industrie des vins et spiritueux en fait partie.

L'année 2020 marquait un tournant pour l'industrie française avec la décision du Comité du Champagne d'abandonner l'utilisation d'herbicides chimiques d'ici les cinq prochaines années.

Dans les années 2010, l'emprunte carbone d'une bouteille a diminué de 20%. Il y a également une baisse de 50% sur l'utilisation des produits phytosanitaires et 90% des déchets industriels sont traités et valorisés. La Maison Veuve Cliquot, autre Maison appartenant au groupe LVMH a été une des premières également à mettre en place un tri sélectif il y a deux ans.




Ruinart et RSE :


En novembre dernier, Frédéric Dufour, président de Ruinart, fêtait ses dix ans à la tête de la Maison et sa gouvernance orientée développement durable. Sur son site internet, Ruinart communique énormément sur ses engagements responsables et particulièrement environnementaux.


Ruinart s'est allié à Reforest'Action, entreprise certifiée B Corp, experte en gestion et protection des forêts. L'objectif de cette collaboration était de planter près de 25 000 arbres entre 2021 et 2022 dans le vignoble de Taissy en Champagne, appartenant à Ruinart. Cela permet d'améliorer la biodiversité, la faune et la flore.



De plus, Ruinart a été pionnier dans le domaine de la viticulture durable : au cours des dix dernières années, l'entreprise a réduit de 40% son utilisation d'intrants (engrais et produits phytosanitaires) et n'utilise plus aucune herbicide.


Ruinart entretient également une relation particulière avec la gastronomie et les restaurants français. Le programme Food For Art encourage les échanges créatifs entre chefs et artistes engagés dans un projet commun mettant en valeur le terroir, le savoir-faire et la cuisine responsable.


Enfin, Ruinart soutient les artistes émergents, avec le Prix de la Maison Ruinart, qui récompense chaque année un des artistes présentés dans la section Curiosa de Paris Photo, mais aussi à travers le programme Ruinart Studio, qui invite de jeunes photographes talentueux à réaliser une série d'images exclusives, en utilisant des matériaux issus de Ruinart.



Seconde Peau :


Récemment, la Maison a attiré l'attention pour le lancement de son emballage éco-conçu, une alternative au coffret cadeau, appelée Seconde Peau. Une des innovations écoresponsables les plus emblématiques de la Maison.

Pour mettre au point cet étui, il aura fallu deux années de recherche et développement. Cette Seconde Peau est une enveloppe protectrice composée à 99% de fibres naturelles de bois (1% de colle pour les étiquettes) et est recyclable. Cet étui est 9 fois plus léger (40g contre 355g pour l'ancien étui) que celui d'avant et permet de réduire de 60% l'emprunte carbone de la bouteille.

L'innovation durable de Seconde Peau vise à réduire les déchets et à recycler les matériaux sans dénaturer l'expérience et le goût.

Seconde Peau est également un hommage direct aux Crayères, les caves à vins historiques de la Maison Ruinart à Reims, avec son boîtier minimaliste en papier dont la surface soyeuse et texturée est finement gravée.



Réalisé par Marine Prevot


Sources :

https://www.forbes.fr/environnement/le-champagne-se-met-au-vert/

https://www.champagne.fr/fr/developpement-durable/champagne-et-developpement-%20durable

https://www.ruinart.com/fr-e


Recent Posts

See All