Luxury Talk: Business Manager chez Amina Muaddi

Updated: Jan 31, 2021

ENGLISH VERSION BELOW


Nous avons eu il y a quelques semaines l’opportunité d’échanger avec Johana Monnin, Business Manager pour Amina Muaddi.


Cette maison basée à Paris et dirigée par la créatrice du même nom a un business model atypique. Après 2 ans et demi, une forte croissance, des pièces portées par plusieurs personnalités et deux collections avec FENTY de Rihanna, on trouve depuis cet automne une ligne de sacs à main et de bijoux.


Zoom sur le parcours de Johana, le métier de Business Manager et la maison Amina Muaddi.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis née et j’ai grandi à l’île de la Réunion. Après mon bac j’ai décidé de partir à Bordeaux

pour faire une école de commerce et je me suis spécialisée en finance internationale et business strategy.

J’ai commencé mon parcours professionnel par plusieurs expériences à l’international dans l’entreprenariat et les start-ups.

Quel était votre rapport au luxe avant d’entrer chez Amina Muaddi ?


Il y a trois secteurs que j’admire : particulièrement l’entreprenariat, le sport, et le luxe.

J’ai commencé comme manager pour un sportif de haut niveau, puis B2B manager dans une start up Londonienne spécialisée dans la location immobilière de luxe.

J’ai toujours été intriguée par le monde du luxe mais plus particulièrement par l’environnement start up ! Mon rapport au luxe a commencé à s'intensifier à ce moment-là.


2018 a été pour moi un de mes plus beaux souvenirs et une année de tremplin professionnel, j’ai eu l’honneur d’être acceptée pour effectuer un executive MBA en management avec le Real Madrid FC et en parallèle le destin a fait que j’ai rencontré Amina qui venait de lancer sa première collection. J’étais à la recherche de nouveaux enjeux, j’ai pris le risque de tout quitter pour rejoindre les débuts de la merveilleuse aventure Amina Muaddi !


Comment présenteriez-vous Amina Muaddi ?

Amina possède une vision moderne sur la mode et le business et a en quelque sorte disrupté le monde de la mode. Elle a énormément de talent et de leadership. Amina possède une forte notoriété, et le talon pyramidal, qui est la signature de la maison, est facilement reconnaissable, je pense que c’est cette identité visuelle forte qui plaît à notre clientèle.

Nous avons lancé la première collection en 2018 avec des « see now » models avec 10 magasins partenaires.

L’entreprise a connu une croissance de +400% entre la première et la deuxième année de lancement, ce qui est phénoménal pour une marque qui a à peine plus de deux ans d’existence.


Comment se traduit cette croissance dans le fonctionnement de la maison ?

Nous avons cependant un business model bien défini : toutes les collections sont « see now buy now », visibles uniquement en magasin et sont lancées simultanément chez tous nos partenaires.

Mi-novembre, la FW20 a été lancée avec deux nouvelles catégories ultra glamour, les mini sacs et les bijoux. Nous tenons à rester sélectifs dans la distribution comme nous essayons de l’être avec le choix de nos égéries et nos talents.


Nous avons eu la chance de voir nos chaussures portées par la Reine Rania, Mariah Carey, Dua Lipa ou encore Kim Kardashian. C’est toujours un plaisir de voir les chaussures sur des personnalités et de pouvoir en mesurer les retombées. La notoriété de la marque repose aussi sur cette visibilité internationale.

Rihanna nous a également apporté beaucoup de soutien et de là est venue la collaboration entre Amina et FENTY, la marque que la chanteuse a créée en 2019 en partenariat avec LVMH. Amina y design les chaussures depuis l’année dernière.


En quoi consiste le métier de Business Manager au sein de la marque ?

Je suis arrivée au début, en 2018, Amina venait de lancer sa première collection avec Tina Kunakey en tant qu'égérie de la campagne. J’ai l'opportunité de grandir en même temps que l’entreprise et d’être en contact au quotidien avec Amina qui m’a beaucoup appris. C’est inspirant d’être arrivée au début et d'être un acteur du développement au niveau du management et parallèlement j’ai la chance de pouvoir découvrir et assister de près à la partie créative et design !


C’est un métier à 360° où il faut avoir une force d'adaptation rapide, trouver des solutions constamment car on rencontre des problèmes quotidiennement, ne pas avoir peur d’avoir des responsabilités et être force de propositions.


Mes missions sont très diverses et sont axées principalement sur deux axes :