Luxury Talk: Business Manager chez Amina Muaddi

Updated: Jan 31

ENGLISH VERSION BELOW


Nous avons eu il y a quelques semaines l’opportunité d’échanger avec Johana Monnin, Business Manager pour Amina Muaddi.


Cette maison basée à Paris et dirigée par la créatrice du même nom a un business model atypique. Après 2 ans et demi, une forte croissance, des pièces portées par plusieurs personnalités et deux collections avec FENTY de Rihanna, on trouve depuis cet automne une ligne de sacs à main et de bijoux.


Zoom sur le parcours de Johana, le métier de Business Manager et la maison Amina Muaddi.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis née et j’ai grandi à l’île de la Réunion. Après mon bac j’ai décidé de partir à Bordeaux

pour faire une école de commerce et je me suis spécialisée en finance internationale et business strategy.

J’ai commencé mon parcours professionnel par plusieurs expériences à l’international dans l’entreprenariat et les start-ups.

Quel était votre rapport au luxe avant d’entrer chez Amina Muaddi ?


Il y a trois secteurs que j’admire : particulièrement l’entreprenariat, le sport, et le luxe.

J’ai commencé comme manager pour un sportif de haut niveau, puis B2B manager dans une start up Londonienne spécialisée dans la location immobilière de luxe.

J’ai toujours été intriguée par le monde du luxe mais plus particulièrement par l’environnement start up ! Mon rapport au luxe a commencé à s'intensifier à ce moment-là.


2018 a été pour moi un de mes plus beaux souvenirs et une année de tremplin professionnel, j’ai eu l’honneur d’être acceptée pour effectuer un executive MBA en management avec le Real Madrid FC et en parallèle le destin a fait que j’ai rencontré Amina qui venait de lancer sa première collection. J’étais à la recherche de nouveaux enjeux, j’ai pris le risque de tout quitter pour rejoindre les débuts de la merveilleuse aventure Amina Muaddi !


Comment présenteriez-vous Amina Muaddi ?

Amina possède une vision moderne sur la mode et le business et a en quelque sorte disrupté le monde de la mode. Elle a énormément de talent et de leadership. Amina possède une forte notoriété, et le talon pyramidal, qui est la signature de la maison, est facilement reconnaissable, je pense que c’est cette identité visuelle forte qui plaît à notre clientèle.

Nous avons lancé la première collection en 2018 avec des « see now » models avec 10 magasins partenaires.

L’entreprise a connu une croissance de +400% entre la première et la deuxième année de lancement, ce qui est phénoménal pour une marque qui a à peine plus de deux ans d’existence.


Comment se traduit cette croissance dans le fonctionnement de la maison ?

Nous avons cependant un business model bien défini : toutes les collections sont « see now buy now », visibles uniquement en magasin et sont lancées simultanément chez tous nos partenaires.

Mi-novembre, la FW20 a été lancée avec deux nouvelles catégories ultra glamour, les mini sacs et les bijoux. Nous tenons à rester sélectifs dans la distribution comme nous essayons de l’être avec le choix de nos égéries et nos talents.


Nous avons eu la chance de voir nos chaussures portées par la Reine Rania, Mariah Carey, Dua Lipa ou encore Kim Kardashian. C’est toujours un plaisir de voir les chaussures sur des personnalités et de pouvoir en mesurer les retombées. La notoriété de la marque repose aussi sur cette visibilité internationale.

Rihanna nous a également apporté beaucoup de soutien et de là est venue la collaboration entre Amina et FENTY, la marque que la chanteuse a créée en 2019 en partenariat avec LVMH. Amina y design les chaussures depuis l’année dernière.


En quoi consiste le métier de Business Manager au sein de la marque ?

Je suis arrivée au début, en 2018, Amina venait de lancer sa première collection avec Tina Kunakey en tant qu'égérie de la campagne. J’ai l'opportunité de grandir en même temps que l’entreprise et d’être en contact au quotidien avec Amina qui m’a beaucoup appris. C’est inspirant d’être arrivée au début et d'être un acteur du développement au niveau du management et parallèlement j’ai la chance de pouvoir découvrir et assister de près à la partie créative et design !


C’est un métier à 360° où il faut avoir une force d'adaptation rapide, trouver des solutions constamment car on rencontre des problèmes quotidiennement, ne pas avoir peur d’avoir des responsabilités et être force de propositions.


Mes missions sont très diverses et sont axées principalement sur deux axes :

En interne, je gère les projets de développement de l’entreprise et collaborations, la stratégie financière et juridique et le management de la team.

En externe, je m’occupe de la partie B2B avec nos différents partenaires comme nos usines ou notre showroom de distribution. Chaque jour est différent, il est nécessaire d'être organisée pour établir une base pérenne sur le moyen et long terme.


C’est un métier avec beaucoup de responsabilités qui demande une constante attention que ce soit au bureau ou en dehors. Je dirais donc que la Maison Amina Muaddi est devenue comme ma seconde famille avec qui je passe la majeure partie de mon temps (rires).


Nous sommes encore une petite team et j’ai la chance d’être également entourée d’une équipe jeune et dynamique avec laquelle on communique beaucoup et je peux vous dire que c’est beaucoup de challenges pour tout le monde !

C’est plus qu'un métier, Amina Muaddi, c’est une culture.


Comment avez-vous géré la crise sanitaire et son impact sur la dimension internationale ?


C’est une période mondialement difficile avec un impact socio-économique considérable, et malheureusement nous allons continuer à voir les conséquences dans le temps.


Nous évoluons dans un environnement international et nous devions ouvrir notre première boutique chez Harrods “shop in shop” et nous avons décidé de repousser l’ouverture.

De plus, nous avons décidé de limiter et plafonner les quantités des acheteurs pour notre campagne de vente de SS21.


Nous faisons très attention à toutes les prises de décisions et Amina innove constamment sa vision que ce soit sur la partie créative ou la stratégie de développement.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui nous lisent ?


Je pense qu’il est important d’être inspiré et motivé par les personnes et l’environnement dans lequel on évolue et de croire en ses rêves. Il faut s’adapter à chaque situation et être agile du mieux qu’on puisse, particulièrement en ce moment et dans cet environnement versatile. Et surtout ne pas avoir peur de prendre des risques et d’accepter les échecs pour rebondir tout en restant dans un état d’esprit combatif et positif !

Je finirai par cette phrase que j’adore :

“ Idéalement nous sommes ce que nous pensons. Dans la réalité, nous sommes ce que nous accomplissons.” - Une citation d'Ayrton Senna



Réalisé par Fanny Kingué


Crédits photos : https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2Faminamuaddi&psig=AOvVaw34OXP19JIKEuKXtNhZ1m7a&ust=1611692662592000&source=images&cd=vfe&ved=0CAIQjRxqFwoTCKDXlJf1t-4CFQAAAAAdAAAAABAK



ENGLISH VERSION


A few weeks ago we had the opportunity to exchange with Johana Monnin, Business Manager for Amina Muaddi.

This company based in Paris and managed by the creator of the same name has an atypical business model. After 2 years and a half, a strong growth, pieces worn by several personalities and two collections with FENTY by Rihanna, a line of handbags and jewelry is available since this fall.

Zoom on Johana's career path, the job of Business Manager and the house of Amina Muaddi.


Can you introduce yourself?

I was born and raised in Reunion Island, after my high school diploma I decided to go to Bordeaux to attend a business school and I specialized in international finance and business strategy.

I started my professional career with several international experiences in entrepreneurship and start-ups.


What was your relationship with luxury before joining Amina Muaddi?


There are three sectors that I particularly admire: entrepreneurship, sports, and luxury.

I started out as a manager for a top-level sportsman, then as a B2B manager in a London-based start-up company specialising in luxury property rental.

I have always been intrigued by the world of luxury but more particularly by the start up environment! My relationship with luxury started to intensify at that time.


2018 was for me one of my most beautiful memories and a year of professional springboard, I had the honor to be accepted to do an executive MBA in management with Real Madrid FC and in parallel fate made me meet Amina who had just launched her first collection. I was looking for new challenges, I took the risk to leave everything to join the beginnings of the wonderful adventure Amina Muaddi!


How will you present Amina Muaddi?


Amina has a modern vision on fashion and business and has somehow disrupted the fashion world. She has a lot of talent and leadership. Amina has a strong reputation and the pyramid heel which is the signature of the house is easily recognizable, I think it is this strong visual identity that appeals to our customers.

We launched the first collection in 2018 with "see now" models with 10 partner stores.

The company grew by +400% between the first and second year of the launch, which is phenomenal for a brand that is just over two years old.


How is this growth reflected in the company's operations?

We have a well-defined business model: all collections are "see now buy now", visible only in stores and are launched simultaneously at all our partners.

In mid-November, the FW20 was launched with two new ultra-glamorous categories, mini bags and jewelry. We want to remain selective in distribution as we try to be with the choice of our muses and talents.


We had the chance to see our shoes worn by Queen Rania, Mariah Carey, Dua Lipa or Kim Kardashian. It's always a pleasure to see the shoes on personalities and to be able to measure the impact. The notoriety of the brand also relies on this international visibility.

Rihanna has also provided us with a lot of support and from this came the collaboration between Amina and FENTY, the brand that the singer created in 2019 in partnership with LVMH. Amina has been designing the shoes there since last year.

What does the job of Business Manager within the brand consist of?


I arrived at the beginning, in 2018, Amina had just launched its first collection with Tina Kunakey as the muse of the campaign. I have the opportunity to grow along with the company and to be in daily contact with Amina who taught me a lot. It's inspiring to have arrived at the beginning and to be an actor of development at the management level and at the same time I have the chance to discover and witness the creative and design part up close!


It's a 360° job where you have to be able to adapt quickly, find solutions constantly because you encounter problems on a daily basis, not be afraid to take on responsibilities and be proactive.


My missions are very diverse and are oriented mainly on two axes:

Internally, I manage the company's development projects and collaborations, financial & legal strategy & team management.

Externally, I take care of the B2B part with our different partners such as our factories or our distribution showroom. Every day is different, it is necessary to be organized to establish a perennial base on the medium and long term.


It is a job with a lot of responsibilities that requires constant attention both in and out of the office. So I will say that the Amina Muaddi House has become like my second family with whom I spend most of my time (laughs).


We are still a small team and I am lucky to be surrounded by a young and dynamic team with whom we communicate a lot and I can tell you that it is a challenge for everyone!


It's more than a job : Amina Muaddi is a culture.


How did you manage the health crisis and its impact on the international dimension?

It is a difficult period worldwide with a considerable socio-economic impact and unfortunately we will continue to see the consequences over time.


We are evolving in an international environment and we were supposed to open our first boutique at Harrods "store in shop" and we decided to postpone the opening.

In addition, we have decided to limit and cap the quantities of buyers for our SS21 sales campaign.

We are very careful in all our decision making and Amina is constantly innovating her vision on both the creative part and the development strategy.


What advice would you give to the students who read us?


I think it is important to be inspired and motivated by the people and the environment in which you evolve and to believe in your dreams. You have to adapt to every situation and be agile as best you can, especially in this time and in this versatile environment. And above all, don't be afraid to take risks and accept failures in order to bounce back while remaining in a fighting and positive frame of mind!

I will end with this sentence that I love:

"Ideally we are what we think we are. In reality, we are what we accomplish." - A quote by Ayrton Senna




Interviewed by Fanny Kingué


Photo credits : https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2Faminamuaddi&psig=AOvVaw34OXP19JIKEuKXtNhZ1m7a&ust=1611692662592000&source=images




23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • 6064
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle