Luxe et immobilier en 2021 : 3 projets à suivre sur un marché aux exigences renouvelées

Updated: Mar 24

Comme bien d’autres secteurs, les promoteurs de l’immobilier de luxe ont dû repenser leurs stratégies suite à la pandémie de la Covid-19. Et pour cause, après une année rythmée par les confinements, nombreux sont les acheteurs à la recherche d’un changement de style de vie radical, tourné vers un accès favorisé aux grands espaces, à la nature et aux activités de plein air. Dans ce contexte, nous vous proposons de découvrir trois projets dont les lancements sont prévus pour cette année 2021 et qui se distinguent d’ores et déjà sur les marchés de l’immobilier de luxe de part le monde.


150 East 78th St., Manhattan, New York City : au croisement de la grandeur et de la volupté.


Dès le mois de janvier, les promoteurs Midwood Investment & Development et EJS Group ont annoncé l’ouverture des acquisitions au 150 East 78th Street, conçu par le prestigieux cabinet d'architectes Robert A.M. Stern Architects, pour des prix allant de 5,2 à 20 millions de dollars. Situé à l'angle de Lexington Avenue et de East 78th Street, dans le quartier très prisé de l'Upper East Side, le bâtiment de dix-sept étages se distingue par sa façade en pierre calcaire de l'Indiana, ses briques à motifs et ses ornements métalliques, un extérieur imprégné du classicisme de la ville de New York.

Sublimé par une combinaison de ferronnerie, de miroirs anciens et de pierres calcaires de couleur crème, le hall d'entrée de forme hexagonale est évocateur du Grand Style à la française, hommage aux origines de son designer, Robert Couturier tandis que le plafond aux finitions à la feuille d'or insuffle une intimité chaleureuseen ce lieu majestueux. Inspiré par les propriétés qu'il a par le passé imaginées pour de grandes familles telles que les Rothschild, le designer apporte également une touche parisienne à chacun des 25 appartements de la résidence. Les lignes épurées et les détails classiques s’enchevêtrent depuis les parquets en chêne aux fenêtres à battants en passant par les cuisines spacieuses créées en collaboration avec le designer Christopher Peacock, où le marbre Statuarietto des dosserets tutoie les poignées chromées des armoires.

En outre, le 150 East 78th St répond parfaitement aux besoins d’une clientèle exigeante, accentués par la pandémie, entre intégration d’espaces et de technologies dédiées au bien-être et à l’activité sportive et emphase portée sur les grands espaces, véritables havres de paix à l’écart du tumulte de la ville. Ainsi, le bâtiment dispose non seulement d'un court de squash et d'un panier de basket à tailles réglementaires, mais aussi d'un centre de remise en forme ultramoderne équipé d'appareils Technogym, d'un studio d'entraînement privé et d'un simulateur de golf. Le toit comprend par ailleurs une vaste terrasse aménagée aux vues époustouflantes sur l’immensité verdoyante de Central Park, échappatoire convoitée en ces temps d’isolement social où le luxe s’incarne davantage dans l’accès à l’extérieur que dans les aménités intérieures.


The Strand, Turks and Caicos, Providenciales, Turks and Caicos : une retraite cathartique.


Situé dans la Baie Cooper Jack, au cœur de l’archipel Turks et Caicos, le Strand est un complexe résidentiel privé composé de quarante-six villas en bord de mer, d’ores et déjà proposées à la vente, pour des prix variant de 2,2 à 10 millions de dollars selon la localisation, la superficie et les aménités. Le cabinet américain RAD Architecture a en effet développé une large gamme de résidences, caractérisées par une géométrie moderne, reposant sur des lignes floues entre les espaces de vie intérieurs et extérieurs et permettant d’intégrer la beauté naturelle brute du paysage insulaire au cœur de l’habitat. Cette continuité harmonieuse est soutenue par l'artisanat rustique et les matériaux primitifs mis à l’honneur par les designers du cabinet américain Modus Operandi, aboutissant à la création d’espaces au sein desquels se marient raffinement, célébration de l’environnement et chaleur du foyer. Le site dispose d’une marina privée destinée aux propriétaires, ainsi que de plusieurs emplacements pour les yachts des visiteurs. Au centre du projet se trouvent une piscine, un spa et un espace de détente d'inspiration lagunaire, entourés de pierres calcaires locales et protégés par des palmiers, en cohésion avec la recherche d’un luxe à la fois organique et intemporel, décontracté mais sophistiqué. Ici encore, l’accent est mis sur l’accès à la pratique d’activités sportives et outdoor, symboles d’une forme d’évasion et de liberté toujours plus convoitées suite à l’expérience de confinements successifs et d’une sédentarité forcée. Le complexe dispose ainsi d'un club de tennis, de deux terrains de « pickleball » ainsi que d'une salle de sport avec terrasse isolée dédiée au yoga. Enfin, l’attachement maritime est matérialisé dans la large gamme d’activités nautiques accessibles au sein de la communauté, à l’instar d’un bateau piloté par un capitaine privé, ainsi que des catamarans, des kayaks et des paddleboards à l'usage des résidents.



Setsu Niseko, Niseko, Japon : une ode à la nature et à la sérénité.


Imaginé par l'architecte singapourien Mok Wei Wei de W Architects et les cabinets d’architectes japonais Field Four Design Office et Kume, soutenus par le promoteur singapourien SC Global Developments, l’entrée sur le marché de ce complexe de 190 appartements est prévue pour le mois de décembre, à des prix très variés selon le type d'appartement - comptez environ 1,2 million pour un studio d'une pièce et 7,5 millions pour les penthouses. Situé au pied du mont Annupuri, au cœur de Hokkaido, l'île la plus septentrionale du Japon, et à quelques pas de la station de ski d'Hirafu, la résidence est entourée par des paysages à couper le souffle: la poudreuse qui enveloppe les monts environnants d’un duvet cotonneux en hiver se mue en un véritable manteau de cerisiers en fleurs au cours de la période estivale.


Conçu pour mettre en valeur la beauté naturelle de Niseko, chaque appartement offre des vues panoramiques sur le paysage, et propose des sièges intégrés dans les fenêtres, inspirés du couloir "Engawa" qui sépare les espaces intérieurs et extérieurs des maisons traditionnelles japonaises.


Ce clin d’œil à la tradition est renforcé par l’intégration au sein des spacieux intérieurs d’inspiration contemporaine d’éléments tels que les écrans shoji et les chambres Tatami avec armoire et futons japonais, pièces emblématiques du design japonais traditionnel, créant une atmosphère chaleureuse, accueillante et familiale dans chaque appartement.


Par ailleurs, tout comme son identité tire sa force du spectacle de la nature environnante, Setsu Niseko est une véritable oasis de sérénité conçue autour de deux grands onsen en plein air qui utilisent le cycle de filtration naturelle "Kakenagashi", puisant directement l’eau de source volcanique chaude et riche en minérauxdans la source privée de la résidence. Le spa du Setsu Niseko comprend également un centre de remise en forme, deux grands onsen intérieurs, une piscine froide, un sauna, des vestiaires avec casiers et un salon privé. Enfin, un large panel de soins comprenant une gamme de massages et de soins de beauté complète l'expérience unique proposée par la résidence pour un bien-être et un lâcher-prise absolu.


Réalisé par Camille Ramus


Sources :


https://www.mansionglobal.com/

https://www.prnewswire.com/news-releases/150-east-78th-street-designed-by-robert-am-stern-architects-launches-sales-on-new-yorks-upper-east-side-301213601.html

https://www.setsu-niseko.com/invest-in-setsu-niseko/

https://thestrandtci.com/the-strand/

https://robbreport.com/shelter/new-construction/the-strand-turks-caicos-1234587044/