Laure Desjonquères, la joaillerie en toute transparence


Le développement durable est devenu une réelle préoccupation dans le secteur du luxe. Alors que la plupart des grands groupes s’orientent vers une stratégie plus responsable, certaines maisons naissent avec ce concept au coeur de leurs préoccupations. C’est le cas de Laure Desjonquères, une nouvelle maison de joaillerie à l’esprit éco-responsable.



Fascinée par l’univers de la pierre précieuse depuis son enfance, c’est après une licence en droit et un master en communication politique, qui ne la destinaient pas vraiment à la joaillerie que Laure décide de faire de sa passion pour les pierres précieuses son métier. Elle suit alors une formation en gemmologie, 5 ans en tant que gemmologue au Louvre des Antiquaires et 2 ans en tant que Directrice Joaillerie chez un grand négociant de la place de Paris, puis se lance enfin en créant sa propre maison de joaillerie fin octobre 2019.


Laure Desjonquères a fait le choix de se spécialiser dans le sur-mesure. Elle offre ainsi à ses clients le luxe de se parer de pièces uniques, confectionnées selon leurs attentes. La jeune créatrice, très inspirée par le mouvement artistique art-déco des années 1930-1940, cite les bijoutiers et joailliers René Boivin et Suzanne Belperron parmi ses influences.



Mais pour Laure, esthétique ne va pas sans éthique. La créatrice accorde ainsi une place majeure au concept de développement durable au sein de son activité. La production de ses bijoux se fait en intégralité dans des ateliers parisiens. La maison n’achète que de l’or recyclé de 18 carats provenant d’anciens bijoux, ce qui donne à ses créations leur identité et un effet vintage. Ainsi, la maison de joaillerie ne participe pas à alimenter l’extraction de l’or, parfois faite de manière douteuse dans les mines. L'achat des diamants est effectué auprès de marchands ayant souscrits au processus de Kimberley. Ces derniers sont gravées au certificat GIA, réputé pour être le certificat le plus exigeant. Elle source ses pierres de couleurs (saphirs diamants rubis, émeraudes, spinelles) auprès de marchands qui vont directement à la source s'assurer que les pierres sont extraites dans des conditions respectueuses de l'environnement et des mineurs.


Ses hautes exigences ont permis à la maison responsable de rencontrer un rapide succès. Rien n’est dû au hasard, c’est le résultat de ses années d’expériences durant laquelle elle a pu se construire un véritable réseau professionnel mais surtout une clientèle fidèle qui a cru en son projet. Son véritable atout ? Le suivi, la disponibilité et l’écoute qu’elle offre à ses clients. Prête à se déplacer, elle reste au service de sa clientèle pour laquelle elle a fait le choix d’une totale transparence concernant le processus de fabrication des produits qu’elle confectionne.



Si comme Laure vous souhaitez entreprendre dans le secteur du luxe, la créatrice vous conseille d’acquérir une véritable connaissance du secteur et des métiers qu’il regorge ainsi qu’un réseau au cours de vos expériences professionnelles. Mais surtout, distinguez-vous de la concurrence de par les valeurs que vous voulez transmettre.


Finalement, alors que ce beau tableau pourrait être terni par le confinement dans lequel nous sommes plongés à cause de l’épidémie du Covid-19, l’entrepreneuse profite de la situation pour développer sa communication, notamment via son site et son compte Instagram.


Réalisé par Cyprien Ngeumani

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle