La révolution design des boutiques de luxe

Aujourd’hui, nul ne peut ignorer le phénomène de digitalisation qui s’est emparé de nos sociétés et dont le secteur du luxe n’a pas échappé. Face à l’essor du digital, les maisons de luxe ont alors redoublé d’efforts et de créativité pour offrir à leurs clients de nouvelles expériences de consommation « online ». Or le luxe ne se limite pas au simple achat sur Internet et se doit d’entretenir avec ses clients une relation bien plus intime. Le luxe est avant tout une expérience rare et unique qui fait intervenir nos cinq sens. C’est pourquoi les boutiques de luxe, qui ont un temps été boudées, font leur grand retour. En effet, les consommateurs ressentent de plus en plus le besoin de retourner à une relation « physique » avec les marques .


Les marques l’ont bien compris et font de leur boutique de véritables expériences sensorielles. Rentrer dans la boutique d’une maison c’est ainsi rentrer dans un monde qui lui est propre, à l’esthétisme unique et représentatif, révélateur des valeurs que celle-ci revendique. Mais cela ne serait rendu possible sans les plus grands designers et architectes à l’origine de ces prouesses artistiques et qui font tous partie, ou presque, de la liste sacrée des 100 plus grands designers élaborée chaque année par le très célèbre magazine Architectural Digest.


Prenons ainsi l’exemple de la récente boutique inaugurée par Louis Vuitton à New Bond Street, New York. La maison a fait appel au très grand Peter Marino, un des designers américains les plus respectés en ce jour, nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2012. Connu pour son style vestimentaire mais aussi et surtout pour le nombre de boutiques de luxe qu’il a imaginé, il a récemment conçu la nouvelle boutique de la maison française à la façade extérieure pour le moins explosive. Véritable galerie d’art à elle toute seule, la boutique expose les oeuvres de neuf artistes de renom, parmi qui figurent Chris Martin, Donald Moffatts ou encore Sarah Crowner.


De plus, lorsqu’il s’agit de design d’exception, nous ne pouvons passer à côté du talentueux Pierre Yovanovitch. Designer français certainement le plus influent de nos jours, il a notamment conçu la première boutique de beauté de Christian Louboutin à Paris. Ce lieu unique d’une rare simplicité expose chaque vernis comme d’authentiques oeuvres d’arts nichées dans leurs précieuses alcôves. Chaque flacon se retrouve ainsi en parfaite harmonie avec une architecture qui privilégie l’artisanat d’excellence, chère au designer.



Les femmes aussi ont leur place dans le secteur du design et de l’architecture d’exception. Parmi elles, Laura Gonzalez et India Mahdavi figurent parmi les plus respectées. Leur succès international les ont également conduite à concevoir les plus belles boutiques de luxe à travers le monde. Prenons l’exemple des boutiques Cartier imaginé par Laura Gonzalez, à Paris, à Londres ou encore à Madrid, qui ont toutes pour point commun la simplicité et la finesse de leur architecture. Ici aussi, le savoir-faire et l’artisanat d’exception sont célébrés ; verre, bois, nacre, bronze et autres matières luxueuses sont au rendez-vous. Tout cela dans un univers aussi précieux que chaleureux. En revanche, c’est un univers radicalement différent au coeur duquel nous invite India Mahdavi, admirée pour les décors haut en couleurs qu’elle imagine. C’est ainsi qu’elle a conçu la boutique londonienne de RedValentino : « Dans cette boutique, le songe prend son envol, intégrant dans un espace multidimensionnel, la lumière d’un rose tendre, surréaliste, une traversée oniriques des miroirs. Laiton et céramique émaillée, fauteuils Charlotte et présentoirs Rubik et Lolita signent une véritable invitation sensorielle ».




Réalisé par Camille Dubourdieu

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle