Intern report: Stagiaire Développement Produit PAP chez BALENCIAGA

Nous retrouvons Mantoulaye, étudiante à l’école Sup de Luxe que nous avions interviewée il y a quelques mois alors qu’elle était Assistante Merchandising Opérationnel chez BALENCIAGA. Aujourd’hui, elle nous raconte avec passion la suite de son aventure au sein de la célèbre Maison d’origine espagnole en tant que Stagiaire Développement Produit PAP.

Pourquoi as-tu choisi de rester chez BALENCIAGA ?


Ma première expérience chez BALENCIAGA s’est très bien passée et je me suis rendue compte que les valeurs de la Maison correspondaient parfaitement aux miennes. Je me sentais vraiment à l’aise au sein de cette Maison.


Pourquoi as-tu choisi de passer du Merchandising Opérationnel au Développement Produit ?


Je souhaitais rester chez BALENCIAGA pour un deuxième stage. Quand j’ai découvert cette offre en développement de produit, j’ai sauté sur l’occasion car c’est un service qui m’a toujours intéressée et impressionnée. Au début, j’avais quelques a priori ; je pensais qu’il fallait absolument une formation en création pour faire du développement de produit mais ce n’est en fait pas quelque chose d’obligatoire.


Peux-tu nous expliquer comment s'est passé ton recrutement ?


A la fin de mon premier stage, j’ai parlé de mon souhait de rester au sein de la Maison à ma responsable. Bien qu’elle ne pouvait pas me garder, elle m’a conseillée sur les différentes offres que j’ai vues lorsque j’ai fait mes recherches. J’ai alors postulé sur le site de recrutement de Kering avec mon CV mis à jour et ma lettre de motivation. En parallèle, ma responsable avait aussi transmis ma candidature au responsable concerné. J’en ai aussi parlé avec la RH qui m’avait recrutée pour ma première expérience chez BALENCIAGA. Suite aux bons retours qu’elle a eus sur mon premier stage, elle m’a fait confiance et m’a permis de passer un entretien avec la responsable du service.

Enfin, après un court entretien téléphonique avec la RH, j’ai décroché ce second stage au sein de la Maison.


Concrètement, quelles ont été tes missions durant ton stage ?


J’étais sous la responsabilité des deux personnes qui coordonnent le Service Développement Produit, où l’on retrouve les Développeurs et les Stylistes. Personnellement, je m’occupais du suivi et de la réception des tissus et des tirelles. Je faisais le suivi des collections, le suivi du lancement des pièces et des retouches. J’assistais aussi le Responsable Développement dans la prise de notes de fitting lors des shootings avec le Directeur Artistique afin d’informer l’atelier des retouches à faire. Je faisais aussi de la facturation. Enfin, j’étais en quelque sorte un support à toute l’équipe Développement Produit.


Quelle est la différence avec le poste de Coordinateur de Collection ?


Chez BALENCIAGA, le Collection Coordinator est celui qui fait le suivi du plan de collection auprès des stylistes. Alors qu’avec mon Responsable, nous coordonnions les développeurs afin de pouvoir rendre la collection en temps et en heure.

Qu'est-ce que tu as préféré ? Qu'est-ce que tu as le moins aimé ? Qu'est ce qui t'as surprise ?


J’ai aimé assister aux essayages avec le Directeur Artistique et voir comment les pièces deviennent des looks. C’était très intéressant de voir des pièces qui ne semblaient pas aller ensemble au premier abord puis qui finissent par devenir un look. Cette année nous avons fait notre défilé sous forme de jeu vidéo. J’ai pu assister à l’essayage final de la collection où les mannequins étaient scannés pour être intégrés au jeu vidéo.

J’ai moins aimé la facturation. Et j’ai eu des difficultés au départ pour effectuer les suivis car je manquais d’organisation mais j’ai pu m’améliorer sur ce point au cours de mon stage.


Quel a été l’impact du Covid-19 sur la maison BALENCIAGA ?


Cela a été compliqué car beaucoup d’entre nous étaient en télétravail et pour ceux qui travaillaient sur place nous devions évidemment faire attention aux distanciations sociales. Dans le métier de développeur, il est compliqué de faire du télétravail car nous sommes bien obligés de voir les pièces pour effectuer le suivi. Globalement, nous n’avons pas énormément fait de télétravail.

Une des conséquences du Covid-19 est qu’il n’y a pas eu de défilé physique. C’était un peu décevant car c’était mon rêve de pouvoir assister au défilé à la fin de mon stage.


Au final, laquelle de ces deux expériences chez BALENCIAGA as-tu préféré ?


Bien que j’aie vraiment aimé les deux expériences, je dirais que j’ai préféré celle en Développement Produit où j’étais plus proche des produits et de leur création. C’était très stimulant et je ne voyais pas passer mes journées.


Quel impact cette expérience a eu sur ton choix de carrière ?


Ce dernier stage a débouché sur un CDI. Après ce stage, je me voyais plutôt me tourner vers le développement de produit plutôt que dans le merchandising opérationnel.


Quel serait ton conseil le plus précieux à donner aux futurs stagiaires ?

Mon conseil serait de se montrer attentif aux détails avec un esprit critique. Pour donner un exemple, à mon arrivée je devais administrer les tirelles dans un tableau et j’en ai vu une qui ne correspondait pas et j’en ai parlé directement à mon Responsable et au service Achats. On s’est alors rendu compte que le rouleau de tissu qu’on avait aux stocks ne correspondait pas à ce qui était rentré dans notre logiciel. Si je ne l’avais pas vu, plein de tests aurait été effectués dans ce tissus-là alors que ce n’étais pas le bon et cela aurait pu être catastrophique en fin de collection.

Réalisé par Cyprien Ngeumani


Retrouvez le précédent Intern Report de Mantoulaye ici

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • 6064
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle