Intern report: Shoes Retail Merchandising Worldwide chez Saint Laurent

Nous revenons sur l’expérience d’Antoine, actuellement en stage de 6 mois au sein de l’emblématique la maison de mode française Saint Laurent en tant que Shoes Retail Merchandiser Worldwide.


Peux-tu présenter ton parcours brièvement ?


Je m’appelle Antoine. J’ai 19 ans et je suis actuellement étudiant en deuxième année de programme Global BBA emlyon business school sur le campus de Saint Étienne. Durant mon cursus j’ai fait plusieurs stages dont un stage dans le conseil, qui était très formateur au niveau des analyses. J’ai beaucoup progressé sur Excel et c’est ce qui m’a permis d’obtenir un stage plutôt facilement dans le luxe chez Saint Laurent en tant que Retail Merchandiser Worldwide.


Pourquoi as-tu choisi d’effectuer ce stage en Shoes Retail Merchandising Worldwide ?


J’ai choisi ce stage en Retail Merchandising parce que c’était une porte d’entrée dans d’autres postes plus complexes dont je n’aurais pas pu rentrer directement à l’issue de mon stage dans le conseil. C’était également un service qui m’intéressait parce qu’il y a une dimension produit intéressante et également beaucoup d’analyses, ce qui permet d’ouvrir des portes dans d’autres secteurs du luxe et pas forcément qu’en mode.


Comment s’est déroulé ton recrutement ?


J’ai déposé une candidature sur le site de Kering. Deux semaines après, une RH m’a appelé pour me faire un premier entretien téléphonique. Il s’est plutôt bien déroulé puisqu’après j’ai pu avoir un deuxième entretien avec des questions plus spécialisées sur mon parcours, sur ce que je souhaite faire plus tard et pourquoi je voudrais intégrer ce stage. Une fois passée cette sélection, j’ai eu un entretien final avec le manager avec des questions reprenant mon parcours scolaire et professionnel en faisant des liens avec les missions proposées et ce que j’avais déjà fait lors de mes précédentes expériences.


Quelles sont tes missions principales ?


On peut séparer mes missions en deux catégories:


  • D’un côté il y a mes missions quotidiennes: la production de reportings hebdomadaires et mensuels, l’optimisation et consolidation de stocks, le réassortiment, la réalisation des études ad-hoc sur certains produits en lien avec la saisonnalité des ventes, la participation à la refonte de certains process et outils. J’ai par exemple soumis l’idée de créer un monthly report et un outil de consolidation de stocks à mon maître de stage. Je suis donc passé en mode gestion de projet pour pouvoir le mettre en place.


  • D’un autre côté, durant la préparation des showrooms: je mets en place la buying start. (la stratégie d’achat), je fais beaucoup d’analyses pour les acheteurs pour les aiguiller durant les showrooms pour les aider à prendre les meilleures décisions pour le Retail.


Pour beaucoup d’étudiants il est difficile de différencier les différents métiers du Merchandising. Pourrais-tu définir simplement le Retail Merchandising?


En Merchandising il y a deux grandes parties:


  • Le Collection Merchandising qui s’occupe plus de la dimensions produit. On retrouve dans cette catégorie notamment le Visual Merchandising.


  • Le Retail Merchandising qui s’occupe des analyses de ventes et qui guide les achats lors des showrooms.


Qu’est-ce qui te plait dans cette expérience chez Saint Laurent ? Qu’est-ce qui t’a moins plus ou déçu ? Et enfin, qu’est-ce qui t’a surpris ?


J’aime l’ensemble de mes missions. J’aime beaucoup faire l’analyse quotidienne. Produire des reportings est une chose qui me plaît car j’aime beaucoup passer du temps sur Excel. Rien ne m’a vraiment déçu car au quotidien dans mes missions je me sens épanoui et c’est le plus important.


J’ai cependant été surpris par la forte pression lors des showrooms qu’il faut savoir gérer. Certains stagiaires m’avaient dit que c’était assez intense mais je ne pensais pas que ça l’était à ce point; car en cette période là on travaille de manière soutenue tout le temps pendant 15 jours.


Quels conseils donnerais-tu aux prochains candidats ?


Pour faire du Retail Merchandising, il est important d’avoir de bonnes notions en Excel. Bien savoir maîtriser ses fonctions basiques. Je conseille de se consolider une bonne expérience en analyse ou en finance avant de se positionner en Retail Merchandising. Cela vous permettra d’obtenir plus facilement un poste !


Pour finir, en quelques mots, que retiens-tu de ton expérience chez Saint Laurent ?


J’ai pas encore terminé mais c’est une très bonne expérience qui m’a éclairé sur mes perspectives d’avenir et qui a renforcé mon sentiment de confiance pour travailler dans le luxe plus tard. J’y ai appris beaucoup de choses, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. C’est pourquoi je recommande de faire un stage en Retail Merchandising !



Réalisé par Cyprien Ngeumani


Crédits Photos :

-https://www.pinterest.fr/pin/326440672960840156/

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle