Intern report: Assistante Merchandising Opérationnel chez BALENCIAGA

Mantoulaye nous raconte en détail son incroyable expérience au sein du département Merchandising Opérationnel dans l’iconique et unique Maison BALENCIAGA.


  • Peux-tu te présenter ?


Je m’appelle Mantoulaye Ndiaye, j’ai 22 ans. Actuellement je fais un Master Luxury Marketing & International Management au sein de l’école Sup de Luxe. En ce moment je suis en stage chez BALENCIAGA en tant qu’Assistante Merchandising Opérationnel.

Avant d’intégrer Sup de Luxe j’ai beaucoup privilégié l’alternance car cela permet d’allier la théorie et la pratique. J’ai fait une alternance en tant qu’Attachée Commerciale chez Digigram. Ce poste ne correspondait pas à mon projet professionnel car je m’intéressais de plus en plus à la mode et à la décoration. J’ai donc travaillé en tant qu’Assistante de Gestion de corner au sein d’un magasin Yvrai où j’ai été positionnée sur le corner de la marque haut-de-gamme XXL maison.


  • Pourquoi as-tu choisi d’effectuer ton stage dans le Merchandising Opérationnel ?


Ce qui m’intéresse le plus c’est tout ce qui touche au Marketing et à la Communication. Je voulais vraiment trouver un stage qui m’aide à vraiment savoir en quoi consiste ces métiers parce que quand on est à l’école on ne se rend pas vraiment compte de ce que c’est réellement que de travailler dans le Marketing et le Merchandising.

Le fait d’avoir choisi le Merchandising Opérationnel c’est aussi un moyen de voir les choses sous différents angles: le côté stratégique et le côté opérationnel (qui met en place ce qui est décidé du côté stratégique). Du coup je me suis dit que de commencer par l’opérationnel cela me permettrait, si j’obtiens un jour un poste plus stratégique, de mieux comprendre la vision des personnes qui sont sur le terrain et qui mettent en place les décisions prises au préalable.


  • Qu’est-ce qui t’a attirée chez la Maison BALENCIAGA?


C’est une Maison que j’aime beaucoup. Elle fait partie des Maisons les plus tendance du moment. Mais surtout je voulais vraiment travailler dans une Maison qui correspond à mes valeurs, qui accepte et met en avant la diversité parce qu’en tant que métisse c’est très important pour moi. Je ne voulais pas travailler dans une Maison qui n’est pas ouverte sur ce sujet. BALENCIAGA est une Maison qui prône le mélange et le fait d’être différent et c’est ce qui me plaît beaucoup chez elle.


  • Peux-tu nous raconter comment s’est déroulé le processus de recrutement?


J’ai candidaté sur le site FashionJobs*. Quelques heures plus tard la responsable du service Merchandising Opérationnel m’a appelée pour faire connaissance, m’expliquer plus en détail le post et convenir d’un entretien. J’ai donc fait un premier entretien de 30 à 40 minutes avec le service Merchandising Opérationnel qui comporte deux personnes: la responsable et son employé. 10 minutes plus tard, j’ai fait un entretien avec la RH qui s’occupe de ce service. Le premier entretien était pour voir si mon profil correspondait au poste, aux missions et au service. Le second entretien avait pour but de voir si ma personnalité correspondait avec ce que recherchait la Maison BALENCIAGA.


  • Concrètement, quelles sont tes missions de stage?

Les missions principales sont d’une part, d’aider à la gestion des prototypes de collections: faire des inventaires pour être sûr que tous les prototypes nécessaires à la prochaine collection sont présents, gérer les flux de ces prototypes entre les différents services. D’autre part, de participer à l’organisation et la gestion du showroom. C’est une des périodes les plus importantes de chaque saison car c’est le moyen de faire découvrir la nouvelle collection aux acheteurs B2B. A notre niveau, nous nous occupons de préparer toute la nouvelle collection et de récupérer les prototypes de l’ancienne collection qui sont reconduits sur cette saison-là. On veille à ce qu’ils soient au bon endroit, à la bonne couleur… Nous nous occupons aussi de faire le shooting des prototypes afin de partager les photos sur le réseau Intranet de l’entreprise pour que les photos puissent servir à tous les services de la Maison.

Nous participons aussi à la mise en place de la journée d’explication de collection qui sert à expliquer chaque pièces du défilé. Lors de cette journée chaque mannequin à sa cabine. Nous devons donc préparer tous les looks pour chaque mannequin.


  • En quelques mots, pourrais-tu nous expliquer ce qui différencie le Merchandising Opérationnel du Visual Merchandising et du Marketing Opérationnel ?


J’ai moi-même confondu le Merchandising Opérationnel et le Visual Merchandising avant de postuler. En réalité, même s’ils font tous les deux partie du service Merchandising, ils n’ont rien avoir.

  • Le Merchandising Opérationnel gère les prototypes de la sortie de l’usine jusqu’à la sortie du siège. Pour chaque produit créé par les designers, il y a un prototype qui est créé pour le siège pour que chaque service puisse l’utiliser (le service e-commerce pour faire des photos


pour le site, le service presse pour les campagnes…). Le Merchandising Opérationnel gère ses prototypes. Il y a des locaux réservés au Merchandising Opérationnel où sont disposés tous les prototypes des produits.

  • Le Visual Merchandising met en avant le produit leur donnant une disposition harmonieuse.


Quant au Marketing Opérationnel, il est beaucoup plus tourné vers le client car il met en place des stratégies Marketing pour attirer et séduire le client.


  • Quels sont les aspects de ton stage qui t’ont plu ? Quels sont ceux qui t’ont moins plu? Et enfin, quelles surprises as-tu rencontré lors de ton expérience ?


Ce qui m’a plu est le fait d’être en contact direct avec le produit, le privilège de voir les collections en avance. Actuellement on travaille sur la collection Spring 2021 donc je vois les produits qui vont sortir dans un an. C’est assez existant.

J’aime aussi le fait de travailler avec tous les services de l’entreprise car comme nous gérons les prototypes nous sommes amenés à travailler avec le service Presse, le service Développement, le service Marketing, le service Commercial… En travaillant dans ce service, cela permet de comprendre comment fonctionne toute l’entreprise. C’est très intéressant.


En revanche en période de showroom, notre travail est très fastidieux et demande beaucoup d’organisation car nous réceptionnons la nouvelle collection pour la mettre en place dans le showroom, nous devons shooter toute la nouvelle collection pour que tous les services puissent avoir accès aux photos. Nous avons un énorme travail de vérification de la collection sur Excel. Des prototypes sont parfois annulés quelques jours après leur création et nous devons donc quotidiennement refaire la liste des collections. C’est pourquoi nous sommes aussi parfois appelés Administrateurs de Collection.


La plus grosse surprise que j’ai pu avoir lors de cette expérience est le fait d’avoir l’opportunité de rencontrer Demna Gvasalia, Directeur Artistique de BALENCIAGA. N’ayant jamais travaillé dans le luxe, c’était assez impressionnant.


Aussi, je ne m’attendais pas à avoir autant de responsabilité, notamment sur certains prototypes.


  • Quel impact cette expérience a eu sur ton choix de carrière?


Cette expérience durant laquelle j’ai travaillé directement avec les prototypes m’a donné envie de me tourner vers le développement de produit et le Visual Merchandising.


  • Quel serait ton conseil le plus précieux à donner aux futurs candidats?


C’est un conseil que m’a donné ma responsable: rester toujours soi-même et ne pas se donner une image pour correspondre à l’image stéréotypée des personnes qui travaille dans la mode.




Réalisé par Cyprien Ngeumani





23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle