Intern Report - Assistante Chef de Produit Haute-Joaillerie Développement chez Chaumet

Updated: May 21

Chloé nous fait partager son expérience de stagiaire en marketing développement au sein de la prestigieuse maison Chaumet, une opportunité riche en apprentissages et en rencontres grâce à une équipe jeune, motivée et bienveillante. 


Peux-tu te présenter en quelques phrases ?


J’ai effectué une prépa avant d’intégrer l’EM Lyon. Je suis actuellement en deuxième année du Parcours Grande Ecole. Pour mon stage de première année, j’ai effectué un stage marketing de six mois au Vietnam dans une start up. C’était une très belle expérience mais je ne considère pas ce stage comme étant le plus significatif sur mon cv. Par la suite, pour mon stage de deuxième année, j’ai décidé d’éffectuer un stage au sein de la Maison Chaumet.


Pourquoi as-tu choisi d’effectuer un stage en Marketing développement ?


Je n'avais jamais souhaité travailler dans le domaine du luxe en particulier auparavant. L'envie s'est présentée suite au stage en CRM que mon copain a réalisé dans la maison Parfums Christian Dior. Sur un coup de tête, j’ai décidé de postuler à toutes les offres présentes sur LVMH. Ce n’était pas ma voie tracée. J’ai réellement postulé par acquis de conscience, je ne me suis mise aucune barrière. Ce qui m’intéressait le plus était le marketing développement car je cherchais le côté stratégie et analytique.


Peux-tu nous expliquer comment s’est déroulé ton recrutement ?


J’ai postulé très tôt. En août, j’avais préparé très sérieusement mon cv et lettres de motivation. J’ai donc postulé très tôt pour mon stage (Août-Septembre) qui devait commencer en janvier. J’ai été recontacté vers mi septembre par la RH pour un entretien téléphonique d’environ 20 minutes. C’était des questions assez traditionnelles ( parcours etc). Dès le lendemain, on me conviait à une journée physique d’entretiens sur Paris.


Au début de la journée, on a eu une présentation de la maison Chaumet. On a mangé avec les actuels stagiaire. Cela nous a permis de nous détresser, de voir leurs parcours. Il ne faut pas se laisser démonter par les autres candidats. Ensuite, nous avons eu deux entretiens : un avec deux managers ( deux chefs de produits. J’ai mis en avant mon stage d’avant, mon expérience associative que j’avais au sein du Petit Paumé. Le deuxième entretien s’est déroulé avec la RH qui m’avait contacté pour le premier entretien téléphonique. Elle m’a posé les mêmes question qu’au téléphone (parcours, question très générales sur la maison Chaumet etc). Enfin pour finir, nous avons eu cas marketing à réaliser par groupe de trois. Ils nous observaient pour voir comment on travaillait en équipe.


Quelles sont les principales missions que tu as effectué pendant ton stage ?


Je suis assistante chef de produit haute joaillerie en marketing développement. Mes missions sont diverses. Tout d’abord, je m’occupe de tout ce qui touche à la période en amont de la sortie du produit. Cela passe par le brief création (cahier des charges avec le choix des pièces, remettre au goût du jour certains modèles etc). Il y a un côté développement produit, c’est tout ce qui touche au suivi de l’évolution des pièces, ave

Il y a la partie pricing, c’est-à-dire le côté évaluation du prix de la monture, du prix de la pierre, etc. Il y’a beaucoup de critères pour les pierres, c’est très technique. Je dois aussi développer les books des collections qui sortent, déterminer les arguments clés de vente, mettre en avant l'univers et l'inspiration de chaque pièce. Je travaille énormément sur la story telling de chaque pièce/collection.


Enfin, j’ai des missions qui touchent à l’administratif. Je dois coordonner le shooting des pièces, remplir les matrices, mettre des visiuels sur les réseaux. Cela passe aussi par l’étude de concurrence permettant l’élaboration d’une newsletter transmise au siège.


Je n’ai vraiment pas l’impression d’avoir une routine. Je gère plusieurs collections et chaque produit est unique et nécessite une préparation différente.


Qu’est-ce que tu as préféré ? Qu’est-ce que tu as le moins aimé ? Qu’est-ce qui t’a surpris ?


J’adore l’ambiance au sein de l’équipe. J’ai trouvé des amis en mes collègues. L’équipe est très jeune, je trouve ça très intéressant. Il y’a vraiment une très bonne entente. On m’écoute et m’oriente mais j’ai aussi beaucoup de responsabilités. De plus, j’adore le fait que j’ai accès aux produits. Il était impensable que je puisse toucher un diadème à un million d’euros au cours d’une réunion ! Je retrouve aussi le côté immersif, je visite des ateliers, des salons. Même en tant que stagiaire, j’ai pu voir toute la story telling.



J’apprécie moins les missions « administratives » qui sont répétitives comme le fait de créer des matrices pour les références. Ces tâches ne représentent pas la majorité de mes missions.

J’ai été très surprise de voir que j’apprenais chaque jour de nouvelles choses que ce soit en culture générale mais aussi en Histoire ou en Marketing.


Quelle influence cette expérience a-t-elle eu sur tes ambitions professionnelles ?


Cette expérience m’a permis d’affiner mon projet professionnel. Je me vois évoluer à termes dans ce domaine. Cependant, en stage de fin d’études, mon souhait est de voir un autre côté du luxe notamment les vins et spiritueux. Je laisse des portes ouvertes à d’autres secteurs !


As-tu des tips à donner aux futurs candidats ?


Sincèrement, je conseille à tous les candidats en recherche de stage de postuler en amont pour bien anticiper votre processus de recrutement. J’ai postulé fin août pour un début de poste en janvier. De plus, je conseille aux étudiants qui sont contactés par la RH pour un entretien téléphonique immédiat, de décaler ce rendez-vous pour prendre le temps de se renseigner sur les collections etc. Il est préférable d’être dans un endroit calme et d’être préparé à l’idée d’avoir un entretien que d’accepter immédiatement l’entretien à un moment qui n’est pas adéquat. Je conseille aussi à chaque candidat de ne pas se limiter dans ses candidatures. Ne fermez la porte à aucune entreprise, aucun secteur, aucun poste sous prétexte d’un manque d’expérience ou de confiance en soi. Mettez en avant votre expérience associative au cours des entretiens !



Réalisé par Anissa Kebdani


Crédits Photos :

-https://journalduluxe.fr/chaumet-adresse-place-vendome-2020/

-https://www.forbes.fr/luxe/chaumet-le-12-place-vendome-en-majeste/

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle