Intern report : Assistante administrative et commerciale chez Garaude Paris

Luna Preziosi nous partage aujourd’hui son expérience enrichissante chez Garaude Paris, fournisseur de pierres précieuses pour les Maisons de Haute joaillerie de la Place Vendôme.


Peux-tu te présenter brièvement ?


Je m'appelle Luna, j’ai 21 ans et je suis en 2ème année du PGE à l’emlyon. J’ai effectué un stage chez Garaude Paris en tant qu’assistante administrative et commerciale. En réalité, j’étais très polyvalente mais je restais beaucoup avec l’équipe commerciale et notamment le manager du bureau parisien (il y a 2 bureaux pour cette entreprise, l’un à Paris et l’autre (pour l’achat de pierres) à Bangkok).




Qu’est-ce qui t’a attiré dans le milieu du luxe ?


C’est d’abord la Haute Couture ! J’ai toujours aimé regarder des défilés et je suis encore aujourd’hui toujours impressionnée par le nombre de détails, la manufacture, la précision, la confection, le savoir-faire, le côté historique et culturel et le génie de chaque collection des grandes Maisons. Je me suis ensuite intéressée à la joaillerie lors de mon 1er stage chez Garaude en 2019 ; il s’agissait d’un stage d’observation d’un mois seulement. Ainsi, mon second stage a confirmé mon intérêt pour ce secteur du luxe souvent méconnu : il s’agit d’un marché de niche et si nous connaissons souvent le nom des trois pierres précieuses principales (rubis, saphir, émeraude), nous en connaissons rarement les spécificités et le marché des pierres. Finalement, c’est la rareté et l’unicité qui m’attirent dans ce milieu.


Quelles ont été tes missions principales pour ce poste ?


J’ai eu deux missions principales :

Tout d’abord, j’ai organisé l’inauguration des nouveaux locaux de l’entreprise qui venait de s’agrandir. Cet événement devait porter les codes du luxe, réunir environ 300 personnes sur deux jours (le premier jour un cocktail pour les Maisons de la place et les principaux clients et le second une journée portes ouvertes avec un buffet au champagne pour les clients indépendants). J’ai dû tout d’abord réfléchir au format le plus adapté pour cet événement puis le mettre en place de A à Z en contactant les prestataires nécessaires, en trouvant un moyen adapté d’écrire et d’envoyer des invitations etc.

De plus, j’ai réorganisé le stock de l’entreprise. C’était un travail de back office et une mission laborieuse dans la mesure où les pierres transitent régulièrement entre les bureaux, chez les clients, en foires etc. J’ai alors aidé à la mise en place des process physiques et digitaux pour réorganiser ces stocks.




Qu’est-ce que tu as préféré durant ton stage ? Et le moins aimé ?


Ce que j’ai préféré, c’est l’apprentissage constant ; en gemmologie, on estime qu’il faut 10 ans pour faire son œil mais en réalité, on apprend tous les jours en voyant de nouvelles matières et de nouvelles couleurs. En plus, il s’agit de matières rares que l’on a très rarement la chance de voir et j’ai trouvé cela extraordinaire.

Ce que j’ai le moins aimé est le côté administratif. En effet, il y a de très longs process nécessaires pour déplacer les pierres et cela beaucoup moins agréable. Cependant cela fait partie du métier et est indispensable.


Peux-tu nous raconter ton processus de recrutement ?


J’ai la chance de connaître le manager de Paris et suite à mon premier stage, j’ai recontacté l’entreprise en disant que je cherchais un stage et ils ont tout de suite décidé de me reprendre.


As-tu des conseils pour les futurs stagiaires ?


Trouvez un stage qui vous plaît vraiment, vous aurez envie d’apprendre et de travailler tous les matins. Et prenez des initiatives, n’ayez pas peur d’oser pendant un stage quand il y a finalement peu d’enjeu.


La suite pour toi ?


J’aimerais beaucoup retravailler dans le luxe, dans la mode ou la joaillerie et pourquoi pas du côté des Maisons cette fois-ci pour voir les deux facettes de ce secteur.





Réalisé par Lisa Laforet

Recent Posts

See All