Intern Report : Assistante Achats et Coordination chez 24S

Anaëlle nous partage aujourd’hui son expérience chez 24S, site de e-commerce appartenant au groupe LVMH.



Peux-tu te présenter brièvement ?


Je m’appelle Anaëlle Clausset, j’ai réalisé deux ans de classe préparatoire ECS avant d’intégrer l’emlyon en septembre 2020. En arrivant à l’école, je savais que le luxe m’attirait et j’espérais trouver mon premier stage dans ce secteur. J’ai eu la chance de trouver un stage chez 24S en tant qu’Assistante Achats et Coordination.


Qu’est-ce qui t’a attiré dans le milieu du luxe ?


J’ai toujours eu un intérêt personnel pour ce secteur, notamment pour la Haute Couture. Étant petite, j’étais passionnée par les expositions de grands créateurs de mode et suivais tous les défilés. L’effervescence, le dynamisme, la créativité et la passion de toutes les personnes contribuant au secteur du luxe m’ont particulièrement attiré. J’ai toujours rêvé d’avoir des missions alliant un côté business et analytique à un aspect créatif mettant en évidence une certaine recherche du « beau ».


De plus, l’exigence et l’excellence du secteur du luxe sont des aspects qui me fascinent. De la conception à la vente, en passant par la communication, l’excellence doit être la norme afin de proposer un produit parfaitement pensé qui sort le client de son quotidien.


Quelles ont été tes missions principales pour ce poste ?


En tant qu’Assistante Achats, mes missions étaient principalement liées à du reporting.


En effet, ma mission principale était d’effectuer un reporting quotidien sur les données du jour. J’étudiais ces données et les transformais en rapports lisibles pour l’ensemble de l’entreprise, via Excel ou Data Studio notamment. Cela concernait par exemple les pages les plus visitées du site ou la catégorie de produits qui s’est le plus vendue.


De plus, un autre reporting concernait l’analyse de l’avancée des stocks. Je devais mettre en évidence le quotient entre ce qui a été vendu par et ce qui avait été acheté par les acheteurs. Cela permettait aux acheteurs d’évaluer la justesse de leurs prévisions.


Enfin, chaque semaine, je devais réaliser un Power Point pour organiser la réunion de ma maître de stage avec le CEO et les autres départements de la société. Cette présentation reprenait les points importants de la semaine et résumait mes différentes analyses.


Qu’est-ce que tu as préféré durant ton stage ? Et le moins aimé ?


Durant mon stage, j’ai beaucoup aimé travailler au sein d’une équipe stratégique qui a un véritable impact sur l’avenir du site internet. Cela m’a permis de comprendre comment fonctionnent les achats dans le secteur du luxe.


De plus, j’ai appris énormément concernant l’utilisation d’Excel et j’ai beaucoup aimé accroître mes compétences dans ce domaine qui sera transposable à toutes mes expériences. J’aimais donner du sens aux chiffres et connaître les tendances du moment selon le type de produit ou même le pays.


Cependant, j’ai été confrontée aux limites de l’analyse de données et au bout de quelques mois, mon travail est devenu très répétitif et automatique. Le fait de travailler seule est également un aspect qui m’a déplu.


Peux-tu nous raconter ton processus de recrutement ?


Concernant mon processus de recrutement, j’ai répondu à une offre de stage sur Welcome to the Jungle puis j’ai été appelée quelques semaines plus tard pour réaliser un entretien RH. Ce premier entretien était centré sur la connaissance de la société, de ses concurrents et des missions du poste pour lequel je postulais.


Par la suite, deux jours après ce premier entretien, j’ai dû réaliser un test Excel afin de mettre en évidence mes compétences techniques.


Enfin, j’ai réalisé un dernier entretien avec la Manager et la Business Analyst avant de recevoir un appel téléphonique me confirmant que j’étais retenue pour ce stage.


As-tu des conseils pour les futurs stagiaires ?


Si vous souhaitez trouver un stage dans le secteur du luxe et que vous n’avez pas d’expérience, je vous conseille dans un premier temps de viser des petites Maisons ou start-ups plutôt que des grandes Maisons de luxe. Par exemple, 24S est une start-up appartenant au groupe LVMH et effectuer un stage dans cette entreprise crée un réel tremplin, tout en étant davantage accessible que les grandes Maisons.


Je conseille également aux futurs stagiaires de réaliser un stage en tant que Business Analyst car les compétences acquises sont très complètes et facilement transposables à d’autres missions pour de futures expériences.


Enfin, lorsque vous êtes en stage, n’hésitez pas à poser beaucoup de questions et à prendre des initiatives. Et surtout, n’ayez pas honte de faire des erreurs !


La suite pour toi ?


Je ne sais pas encore si je vais continuer mon parcours dans le secteur du luxe car je trouve qu’il demande beaucoup de sacrifices. Cependant, je sais que de nombreuses Maisons de luxe développent un département RSE et je serais très intéressée de travailler au sein de cette branche. En effet, le secteur de la RSE me touche particulièrement dans la mesure où je suis très sensible aux enjeux environnementaux.


Réalisé par Lisa Laforet