Atelier Bartavelle, cap sur la mode de demain

Un vent de changement souffle sur l'industrie textile... Fini la fast fashion et le greenwashing, l'heure est désormais à la mode responsable, réellement soucieuse de produire de manière plus éthique et durable.


Nous avons aujourd'hui décidé de vous parler d'Atelier Bartavelle, jeune marque de vêtements aux lignes colorées et doux accents méditerranéens,incarnant cette nouvelle génération désireuse de relever les challenges sociaux, économiques et environnementaux de notre époque avec créativité et savoir-faire. Ses deux fondatrices, Alexia Tronel et Caroline  Perdrix, nous font le plaisir de nous en dire un peu plus sur ce studio de création prometteur ainsi que sur leurs autres projets.



Bonjour Alexia et Caroline, pourriez-vous tout d’abord vous présenter en quelques phrases? Caroline : Je suis en charge du design des vêtements de l’identité et de la direction artistique d’Atelier Bartavelle, ainsi que Itinérance Méditerranée. Je vis et travaille à Marseille. Alexia : Je suis spécialisée dans le développement durable depuis mon Master en Australie en 2008. Je cherche depuis à changer les pratiques et le regard que nous portons sur la mode.

Comment Atelier Bartavelle est-il né? Alexia : J’ai rencontré Caroline alors qu’elle exposait une collection artisanale au MUCEM, quand Marseille était « Capitale Européenne de la Culture » en 2013. Moi, je terminais une mission dans une ONG. Nous avons discuté et très rapidement, nous avons décidé de créer ensemble une marque qui puisse incarner notre vision commune, responsable et créative. Si vous deviez résumer l’esprit et les valeurs de votre marque en quelques mots, quels seraient-ils? Caroline : La Méditerranée, les Savoir-Faire, les échanges, les rencontres et la couleur.

Pourriez-vous nous parler de vos engagements en terme de responsabilité sociale et environnementale? Caroline : On façonne notre marque comme notre quotidien. Nous avons toujours collaboré avec des créatifs et artisans de toutes disciplines. À chaque création, projet, collaboration nous nous posons les questions de comment faire au mieux pour être en accord avec nos valeurs. Au coeur de nos projets, il y a la transmission de savoir-faire et le lien social. Ces collaborations ce sont avant tout des rencontres pour nous.

Vous avez un autre projet en parallèle de votre marque. Qu’est-ce qu' ITINÉRANCE et son but ? Alexia : Itinérance c’est un projet associatif qu’on a en parallèle. Notre mission est de fédérer une communauté d’artisans et d’acteurs de changements dans le textile en Méditerranée. Et d’intégrer l’art domestique au sein du système de production de marque de PAP. Caroline : Nous développons des éditions limitées de vêtements en collaboration avec des acteurs locaux. C’est un projet entièrement local pour s’interroger sur le sens de la mode et valoriser la place de chaque acteur dans le processus de création et de production. Nous les mettons ensuite en relation avec des marques qui souhaitent se tourner vers une nouvelle démarche de production. Nous travaillons essentiellement avec des femmes et la sociabilité est au coeur du projet.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles vous êtes confrontées? Alexia : Il n’y a jamais une solution. Il y a des solutions qui dépendent d’un écosystème. C’est souvent frustrant de ne pas trouver la solution parfaite : on idéalise toujours une solution 100% éco-responsable. Il faut faire face à notre propre cohérence et regarder plus loin que le produit : quel modèle voulons-nous promouvoir ? Quels sont vos projets sur le moyen et plus long terme? Caroline : La première actualité c’est notre ancrage à Marseille : nous venons de nous y installer. Partagé avec la marque de vêtement Azur, ce nouveau lieu “ZERO” hybride et collaboratif est dédié à la création, l’artisanat et le design responsable. À la fois atelier et studio de création, boutique et galerie, il accueillera également des workshops et formations (teinture végétale sans chimie et métaux lourds, couture upcycling, sensibilisation à la mode responsable)... Et recevra ses “invités” lors d’installations et expositions temporaires. Alexia : Nous avons sorti une collaboration avec Twice Studio pour créer deux maillots de bain une pièce. Les deux prints évoquent la Grèce antique dans la continuité de notre projet ITINÉRANCE à Tinos dans les Cyclades. On a essayé de faire localement et au mieux : les maillots de bain sont conçus et réalisés dans un rayon de 500 kilomètres. Le tissus ECOwave est tricoté à Barcelone avec des fils recyclés de bouteilles en plastique et des déchets récupérés de la mer Méditerranée. Il est ensuite confectionné dans un atelier à Marseille.

Quel message souhaiteriez-vous transmettre aux étudiants qui souhaiteraient faire carrière dans la mode et le luxe? Alexia : Regarder d’où on vient et là où on va. Nous portons en nous un héritage culturel et c’est à nous décider ce que nous voulons transmettre aux générations à venir. A vous de créer votre métier de demain !


Pour suivre Atelier Bartavelle: https://www.instagram.com/atelierbartavelle/?hl=fr

Pour suivre ITINÉRANCE: https://www.instagram.com/itinerance_mediterranee/


Réalisé par Sophie Delcher

23 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle